Synopsis

Eddie le boucher est un anarchiste, membre du groupe Stern (AKA le Léhi, « Les combattants pour la liberté d’Israël »). En hiver 1984, il est envoyé à Jérusalem pour assassiner un officier britannique. Le groupe Stern est censé lui apporter un soutien pour la logistique du meurtre. Mais son arrivée soulève des problèmes personnels parmi les membres de la cellule. Dafna connaît Eddie depuis Tel- Aviv et vit une histoire d’amour compliquée avec lui. Le chef de la cellule craint qu’Eddie n’ait caché des plans qui pourraient coûter la vie du groupe. La première tentative d’assassinat échoue et un membre de la cellule est capturé, condamné à mort et pendu. La cellule semble être sur le point de s’effondrer. Un traître se cache-t-il dans les rangs ?

Les projections seront suivies d’une séance de questions-réponses avec le réalisateur

Avi Nesher

C’est un des réalisateurs les plus connus d’Israël. Les Nesher font partie des dix plus grandes familles qui ont fondé le pays. En hébreu, on les appelle les Tzabar. Le cinéma d’Avi Nesher sera donc teinté de cette forte couleur sioniste qu’il ne remet jamais en cause, contrairement à tant d’autres cinéastes de sa génération. Si les thématiques de ses films, auréolés d’une douce nostalgie, sont toujours les mêmes – religion et armée –, c’est davantage pour souligner leur valeur que pour les critiquer. Avi Nesher recompose le passé pour ranimer dans le cœur des Israéliens cette flamme oubliée et leur rappeler qu’il y a aussi d’innocents paradis pleins de plaisirs furtifs, comme dans The Matchmaker (2010), qui a gagné le prix du public au Festival du film israélien de Paris la même année. La plupart des films d’Avi Nesher se déroulent juste après la guerre des Six Jours, un moment d’euphorie que traverse le pays après la victoire, et qu’il va saisir comme un élixir merveilleux. La Troupe, comédie musicale dont toutes les chansons sont devenues légendaires, a pour cadre l’armée à la même époque. Idem pour Au bout du monde à gauche (2003), avec Jean Benguigui et Aure Atika, distribué en France. Les Secrets (2007), avec Fanny Ardant, consolide sa notoriété en France. Son dernier film Past life a obtenu également le Prix du Public au festival du film israélien de Paris en 2017. Il revinet cette année avec un de ses films restaurés : Rage and Glory (1984) .

 

Video & Photo

5 photos

Showtime

Select a cinema

  • Majestic Passy